COMPAS - vulgarisation scientifique

Centre de Vulgarisation de la Connaissance

Accueil > Web, bornes interactives, Cédéroms > Forum : questions de science > Si à une cellule oeuf, on enlève toutes les parties non codante de l’ADN, (...)

Si à une cellule oeuf, on enlève toutes les parties non codante de l’ADN, l’individu obtenu à la fin de la gestation, sera-t-il viable ? Si oui, sera-t-il différent des autres individus de la même espèce, et pourquoi la "nature" garde-t-elle des choses au demeurant inutiles, ont-elles un intérêt du point de vue évolutif ? Si non, à quoi servent les parties non codantes de l’ADN ?

mercredi 25 juillet 2012, par Nicolas

1) Si on enlève la coquille, il y a peu de chances de voir naitre un poulet. Alors, enlever les parties non codantes de l’ADN relève de l’impossible !

2) Les régions non codantes de l’ADN ont des fonctions de structuration des chromosomes, de fixation des protéines régulatrices de la replication, transcription et sont donc utiles.